Le 7 mai est une date que je ne suis pas prête d’oublier.Il y a deux ans aujourd’hui, mon papa, Jean-Pierre Viens, s’enlevait la vie. J’ai perdu beaucoup, cette journée-là. Plus que tout ce que j’aurais pu penser, même. Un père, ça ne se remplace pas.

Chaque jour, quelque chose me fait penser à lui, et c’est le coeur lourd que je me rappelle qu’il n’est plus dans ma vie. Certains diront : mais oui, il y est toujours! La vérité, c’est que je ne sais pas. Je ne sais pas s’il me voit encore, m’écoute encore. J’aimerais dire que j’y crois à 100% et que je sais qu’il veille sur moi « d’en haut », et c’est bien sûr ce que j’espère, mais en réalité, je n’en n’ai pas la moindre idée.

Certaines journées où je me sens plus pessimiste, j’ai le sentiment qu’il n’existe juste plus, et que je ne le reverrai jamais, pas même au-delà de cette vie. Par contre, d’autres fois, j’ai le pressentiment que nos chemins se recroiseront, et ces fois-là, mon coeur respire différemment, car je retrouve l’espoir de le revoir, même si c’est sous une autre forme. Qui sait ce qu’il en sera!… Mais si c’est possible de le retrouver rendue là, je le ferai avec le plus grand des bonheurs, et cette journée, celle de ma mort (que j’espère loin, ne vous inquiétez pas!…) ne sera pas une journée triste, mais une journée de retrouvailles des plus heureuses.

À l’aube de mes 40 ans dans quelques mois, papa me manque comme jamais, et je réalise qu’on n’est jamais prêt pour perdre un parent, peu importe l’âge. Depuis le 7 mai 2020, j’ai beaucoup changé à l’intérieur de moi.Nous voilà deux ans plus tard aujourd’hui, le 7 mai 2022, et pour souligner cette journée, j’ai eu l’idée de reprendre une des chansons de mon père, « Des mots d’influence », une pièce que j’aime beaucoup et qui me fait beaucoup penser à lui.

Puis, j’ai eu l’idée de faire un clip, et j’ai invité ma soeur à se joindre à moi pour cet hommage.Mais… Je ne pensais jamais que cet hommage fait par ma soeur serait aussi magnifique! 😲Je souligne donc aujourd’hui le talent de ma soeur, ma petite soeur Francine, qui malgré sa toute petite taille, est selon moi une très grande femme, et une très grande artiste.

Sans elle, ce clip n’aurait jamais été aussi touchant, et je la remercie pour avoir accepté mon invitation, car ce numéro pour papa est une des plus belles choses que j’ai vues depuis longtemps. Je t’aime ma soeur! 💖Je remercie aussi mon amoureux Pascal, qui m’a aidée et épaulée dans ce projet sur plusieurs points (comme toujours depuis 2009) et qui a réalisé ce clip, je t’aime chéri 🥰, et merci aussi au reste de l’équipe de tournage, Raphaël G. Smith, Mathis Liabeuf, Florent Truyens, Eliot Hernandez, et Jean-Charles Myrand à la direction photo pour les images de ma soeur. Super travail les gars, merci! 🤩Merci spécial à mon ami Pascal Mailloux, sans qui ce projet n’aurait pas été possible. Il y a juste lui pour écouter une « vieille track » de piano de mon père sur un mauvais enregistrement, et être ensuite capable d’en faire une version disons « plus accessible » sur laquelle je peux chanter, et en ayant la conscience tranquille que papa serait en accord avec cette version.

Je ne veux surtout pas dénaturer les chansons de papa, c’est important pour moi de rester le plus fidèle à ses versions à lui, et Pascal le sait, et m’aide dans cette mission. Merci Maestro, tu es le meilleur 💓Merci aussi au Studio KALABANTE pour le lieu de tournage, et à William Bonnet, le coach de ma soeur, qui l’amène toujours vers de plus hauts sommets dans son Art! Je vous invite maintenant à découvrir « Des mots d’influence », et à découvrir une grande artiste… ma soeur Francine Viens.

Pour toi, papa 🙏🏼voici notre hommage pour te dire que nous ne t’oublions pas, que nous ne t’oublierons jamais. Nous t’avons connu à travers tes mots.Nous te découvrons maintenant… dans le silence. Je t’aime à l’infini 💫Ta fille, Aline P.S. À la fin de la vidéo, il y a cette petite phrase que mon père m’avait écrite dans une lettre, dont vous avez vu la version originale manuscrite sur mon mur ici il y a deux jours… ça résume tellement ses 75 années de vie. Ça, c’est mon papa, et je suis fière d’être sa fille. 😌En mémoire de Jean-Pierre Viens, 17 novembre 1944 – 7 mai 2020